Culture, transformation et commercialisation de produits fins (amandes françaises)
 
  • Cession d'entreprise
  • Mise à jour le 30/01/2023
  • CA : 1 060 k€
 
 
Positionnement par rapport au marché
BtoB en grande partie.
 
Concurrence
Renaissance du marché de l'amande française.

La plupart des amandes concurrentes viennent actuellement de Californie, ce qui :
- est susceptible de poser de prochains problèmes d'approvisionnement,
- génère un bilan carbone dramatique,
- laisse envisager une rentrée dynamique pour les amandes françaises.
 
Points forts
Savoir faire et équipement complet pour une transformation à 100% des amandes détenues en produits fins, commercialisés sans intermédiation, auprès de nombreuses boutiques établies et indépendantes en France.

Acteur solidement implanté sur un marché qui renaît (Consommation annuelle française : 42.000 tonnes / Production annuelle française : environ 3.000 tonnes).

Peu d'export, avec un grand potentiel selon profil de la ou du repreneur.e.
 
Points faibles
Ce projet nécessite :
- une implication opérationnelle, afin de remplacer le management sortant,
- des connaissances ou une appétence pour le secteur agricole (poids en temps de travail relativement faible, une fois lissé sur l'année ; nécessaire toutefois).