Vente de disques vinyles de luxe en stade de développement
 
  • Levée de fonds
  • Mise à jour le 03/02/2023
  • CA : 200 k€
 
 
Positionnement par rapport au marché
La demande de disques vinyles est élevée, croissante, et l'offre est présente. Le prix de certains disques neuf ont augmenté mais le vente de lecteurs de disques vinyles a explosé et continue à être vendus tous les jours.

Ce sont les jeunes (15-35 ans, traditionnels consommateurs de musique), qui sont les plus acheteurs.

La société vend des disques neufs à des prix abordables.

La stratégie est de ne pas étouffer les consommateurs avec des augmentations de prix irraisonnés.
 
Concurrence
Les grands groupes (Auchan, Carrefour) exploitent le filon du disque vinyles sur les plus connus des références : David Bowie, Michael Jackson, The Beatle, Queen, U2 etc... en minorant leurs prix de leur disques à vendre.

Les FNAC et Cultura elles, majorent le prix de ces artistes ultra rentabilisés.

La politique de l'entreprise cible est de mettre en avant des artistes tout aussi talentueux mais moins connus et vivants, à un prix correct.

Pour 50€, l'utilisateur peut repartir avec 2 disques qui lui plairont vraiment : la société aura écouté, conseillé et enfin orienté le client pendant sa démarche d'achat.
 
Points forts
Avec un accès très aisé, le magasin est situé dans l'hyper-centre du Mans. C'est une petite structure de 40 mètres carrés, donc plus facile à gérer qu'une grand enseigne.

La stratégie commerciale de l'entreprise est différente de la concurrence, qui mise sur un nombre incalculable de références mais néglige le service humain.

Il y a moins de références dans le magasin du Mans mais le client est traité avec beaucoup plus de considération et reçoit l'attention qu'il mérite.
 
Points faibles
C'est une petite structure donc un impondérable pourrait la mettre en danger.

Remarque : malgré le COVID19, l'enseigne est toujours ouverte.